agence webmarketing Paris Nantes Perpignan

Santa Teresa, un quartier intéressant de Rio de Janeiro

Le Brésil est la destination préférée des amateurs de voyage, fascinés par les beaux sites que ce pays distille sur l’ensemble du territoire, à l’instar de ses forêts amazoniennes, ses plages immaculées ou ses principales grandes villes. Les touristes en quête de tranquillité se plairont sûrement à Santa Teresa, dont le nom est tiré de celui du couvent des Carmélites, dédié spécifiquement à Sainte Thérèse d’Avila, une religieuse espagnole connue pour sa spiritualité chrétienne et en tant que docteur de l’Église et réformatrice du Carmel. Le quartier Santa Teresa, localisé sur les hauteurs de la zone centrale de Rio, présente de grandes richesses culturelles, artistiques et touristiques. Dans ce lieu magique, les vacanciers feront des sorties enrichissantes qui combleront leur soif de découverte.

Découvrir les joyaux cachés au Musée Chácara do Céu

Parmi les activités à faire à Santa Teresa, la visite du Musée Chácara do Céu s’impose dans le programme des vacanciers durant leur voyage Brésil. Dans ce lieu légendaire, ils admireront des trésors artistiques, témoins des périodes importantes de l’histoire brésilienne et européenne, entre autres les œuvres de Matisse, de Degas, de Seurat, de Modigliani et de Miró. Ce sont des gravures, des peintures et des dessins qui cohabitent humblement avec les portraits réalisés par des créateurs contemporains tels que Portinari, Antonio Bandeira, Iberê Camargo, Di Cavalcanti et aussi Guignardt eDi Cavalcanti. Cette célèbre institution peut se visiter en privé. De la sorte, les visiteurs contempleront tranquillement des ouvrages d’une grande valeur historique, à l’exemple des figures anciennes, d’un nombre incalculable de mappemondes ou encore des fresques magnifiques.

Le Centro Cultural Municipal Parque das Ruínas, un lieu d’intérêt à ne pas manquer

Le Parc des Ruines est à la fois un parc public et un centre culturel, qui se situe à Santa Teresa. À l’origine, le parc et les ruines sont les restes de l’hôtel particulier « MurtinhoNobre », construit entre 1898 et 1902, là où résidaient Laurinda Santos Lobo et son oncle, Joaquim Murtinho, ministre de l’Économie au temps du Président Campos Salles. Cette riche héritière avait l’habitude de réunir des artistes et des intellectuels dans sa prestigieuse demeure. N’ayant pas de descendants, elle a laissé l’héritage à la Société Homéopathique qui n’a jamais pris possession du patrimoine, ce qui a laissé le petit palais à l’abandon, et pris d’assaut par des clochards et des trafiquants de drogue. Ce n’est qu’en 1993 que le gouvernement de l’État de Rio de Janeiro a classé les ruines du domaine et le Parque dasRuínas a été inaugurée en 1997. Les passionnés de culture se pavaneront dans les différentes structures que renferme désormais le parc : un auditorium capable de contenir une centaine de personnes, une salle d’exposition, une cafétéria et une scène de 88 m2. Dans les zones en plein air, les promeneurs assisteront aux spectacles et aux programmations spéciales réservées aux enfants, chaque fin de semaine. Enfin, depuis le parc, ils auront une superbe vue aux alentours, à l’instar du Mont du Pain de Sucre, un pic situé dans la ville de Rio de Janeiro, culminant à 396 m d’altitude et accessible par téléphérique. Ils apercevront également l’Arcos da Lapa ou l’aqueduc de Carioca, bâti au XVIIIe siècle, pour alimenter en eau le Rio Carioca, dans le quartier de Lapa.