Une politique de recrutement performante et efficace pour attirer les meilleurs profils

Boostez votre visibilité

Vous souhaitez communiquer sur Réseaux Eco et améliorer votre référencement naturel ? 

Une politique de recrutement performante est indispensable pour pouvoir attirer des talents. Il est impératif de mettre une bonne stratégie de manière à gérer en amont les enjeux et les objectifs à atteindre pour un recrutement efficace et serein. Qu’est ce qu’une politique de recrutement au juste ? Et comment la mettre en place ? Découvrons ensemble les réponses dans cet article.

Qu’est ce qu’une politique de recrutement ?

La politique de recrutement consiste à mettre en place un ensemble de règles et d’action dans l’intention d’attirer les candidats et recruter les meilleurs profils. En effet, elle assure la cohérence de l’ensemble des recrutements menés par l’entreprise. Et ce, de la définition des besoins jusqu’au processus d’intégration du candidat.

En outre, la politique de recrutement permet de s’interroger sur les besoins de l’entreprise en termes d’effectifs de manière à optimiser le déroulement des recrutements. Quelle que soit la taille de la société, cette politique de constitue un vrai levier de performance. Au-delà de se faire connaître auprès des talents, Trade4Talent vous permet de réduire les délais et les coûts des recrutements. En d’autres termes, cette plateforme de recrutement web favorise le dynamisme de votre entreprise et vous permet d’attirer des profils adéquats.

Comment mettre en place une bonne politique de recrutement ?

Définir une politique de recrutement partagée est indispensable pour optimiser les délais et les coûts, sécuriser les recrutements et attirer des talents. Il s’agit alors d’un socle d’une gestion performante des ressources humaines. Mais comment mettre en pratique une telle stratégie ? Voici les étapes à suivre.

Définir les objectifs de l’entreprise sur le moyen et le long terme

La politique de recrutement, pour qu’elle soit performante, doit commencer par l’identification des besoins et des projets de l’entreprise sur le moyen et le long terme. De même, vous devez prendre en compte le contexte économique et le marché de l’emploi interne et externe. Pour ce faire, évitez les recrutements de masse et les profils en tension. Privilégiez en contrepartie l’amélioration du processus de recrutement existant, les outils et les méthodes utilisés pour attirer des talents. Autrement dit, identifiez des axes d’amélioration pertinents.

Commencer à construire la politique de recrutement

Il est temps maintenant de commencer à construire votre politique de recrutement à proprement dit. Pour cela, vous devez décomposer le processus en plusieurs sous-actions. Citons à ce propos : le sourcing, la sélection, la validation, l’intégration, la gestion administrative et l’expérience du candidat.

Ensuite, vous n’avez qu’à décliner chaque étape en actions et définir le pourquoi (objectifs et indicateurs de suivi), le qui (acteurs internes et externes, opérationnels et décideurs) et le comment (outils, méthodes, bonnes pratiques et moyens financiers). Enfin, à partir de ses analyses, vous pouvez arbitrer les options en fonction de l’état des lieux réalisé, les coûts et les types de recrutements.

Formaliser la politique de recrutement selon la culture de l’entreprise

Pour formaliser la politique de recrutement, certains éléments ne doivent pas être oublié. Citons à cet égard la charte de recrutement et les documents-types : grille, compte-rendu d’entretien, promesse d’embauche, etc. En effet, cette étape est primordiale à l’application de la politique de recrutement. Cela garantit d’ailleurs sa pérennité et son application par tous les acteurs de l’entreprise. C’est pourquoi, il est conseillé de faciliter son appropriation via des tableaux, des schémas, des guides pratiques et des modules intranet.

Évaluer la politique de recrutement et garantir son évolution

La politique de recrutement doit obligatoirement prévoir les modalités de son évaluation. Pour entamer cette opération, vous devez mesurer sa performance passée et vérifier qu’elle soit adaptée aux enjeux futurs. De plus, il est important de définir les indicateurs de performance quantitatifs et qualitatifs afin de pouvoir évoluer votre stratégie par la suite.