agence webmarketing Paris Nantes Perpignan

Comment fonctionne le massage thaïlandais ?

Ce type de massage tire ses origines de la médecine chinoise, du bouddhisme, du yoga, et des pratiques ayurvédiques. Une séance de massage thaïlandais, c’est un moment de bonheur, offrant un concentré de vitalité et de relaxation. C’est une pratique très complète qui associe les avantages de plusieurs techniques. Avec le pétrissage des muscles, vous aurez l’occasion de vous détendre et de dénouer vos tensions, ainsi que vos blocages musculaires. Dans la tradition asiatique, toutes les maladies sont liées à un déséquilibre du Qi, autrement dit l’énergie vitale qui se trouve en nous. Ce massage permet de rééquilibrer cette énergie vitale. Il peut aussi améliorer la circulation sanguine. D’autre part, les étirements, le travail articulaire et les manipulations du squelette aident à améliorer l’aisance et la fluidité corporelle. 

Quels sont les bienfaits du massage thaïlandais ?

En Thaïlande, cette pratique se fait à titre préventif et thérapeutique. Il est particulièrement efficace pour traiter les problèmes de circulation, les insomnies, les douleurs dorsales, les angoisses, les maux de tête, … Si le massage thaïlandais est pratiqué régulièrement, il peut vous rendre la vie quotidienne plus harmonieuse. On enseigne traditionnellement cette méthode dans les temples bouddhistes. D’ailleurs, l’école la plus célèbre est celle du Wat Po, à Bangkok. Le soin du corps se fait toujours en parallèle avec celui de l’âme. Ce type de massage permet de dénouer les tensions physiques et aide à se libérer des mauvaises émotions. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez découvrir ce site.

Quels sont les méthodes utilisées ?

Les techniques thaïlandaises sont réputées pour être très complètes. Pour cela, le praticien alternera les effleurements délicats et les pressions profondes. Cela permettra d’harmoniser le corps et l’esprit. Les techniques utilisées peuvent se diviser en 2 catégories. D’un côté, il y a  le style de la Cour où seuls les pouces sont nécessaires. D’un autre, il y a le style du peuple où le masseur utilisera les coudes, les genoux, ainsi que les pieds. Il fera aussi des pressions d’intensité variable au niveau des lignes d’énergies. Les mouvements seront plus ou moins vigoureux en fonction de la zone et de l’état physique du massé. En outre, une phase d’étirements est généralement utile avant de finir la séance.

Déroulement de la séance

Une fois accueilli, le client sera vêtu d’habits confortables et amples, puis s’allongera sur une natte, posée sur le sol. Les manipulations commenceront par  la plante des pieds. C’est la partie qui reflète l’état du corps tout entier et qui permet au praticien de mieux connaitre les besoins du client. Après avoir identifié les points forts et les points faibles, le masseur malaxera la chair afin qu’elle puisse retrouver de la fluidité. Grâce au pétrissage de la peau, il remontera ensuite les méridiens et reformer la géographie du corps. La séance de massage thaïlandais se poursuit avec une phase d’étirement dans laquelle le massé sera saisira son masseur à bras le corps. Cela permettra de libérer les vertèbres et la nuque de leurs tensions. C’est une pratique qui nécessite la forte implication des deux protagonistes.